BIEN ASSAISONNER:

Les astuces et les pièges

L'assaisonnement sert à relever le goût de la viande ou à l'accorder avec une sauce ou un accompagnement. Cependant il existe quelques règles de bases à respecter pour assaisonner avec succès.

ASSAISONNER AVEC DU SEL,

Quand saler la viande ?

Il est préférable de saler une viande à griller en fin de cuisson. Le sel empêche les pores de la viande de se fermer instantanément lors de la cuisson, ce qui provoque l’écoulement du jus qui se retrouve de fait dans la poêle. La viande sera alors plus sèche. C’est le même principe que lorsque l’on fait dégorger des concombres au sel. Tous les morceaux ne se comportent pas tout à fait de la même manière. En effet, la bavette, avec ses fibres parallèles à la surface de découpe du morceau, perd bien moins de jus avec un salage précoce que l’entrecôte dont les fibres musculaires ont été coupées en travers.

Parfois un salage à mi-cuisson permet d’obtenir un jus de viande gouteux que vous pourrez déglacer avec de l’eau ou du vinaigre balsamique par exemple.
Pour un plat mijoté, type pot au feu ou bœuf bourguignon, le moment où vous salez va influer sur le goût du bouillon et la texture de la viande. Avec un salage en début de cuisson le bouillon final sera plus gouteux et la viande moins gorgée de jus. En salant à mi cuisson le bouillon aura un goût moins important mais la viande sera plus juteuse.
Avec quel sel ?
Pour les plats mijotés, le sel fin convient très bien pour l’assaisonnement. Quand aux viandes grillées, vous pouvez utiliser de la fleur de sel, plus subtile. La fleur de sel correspond à la mince couche de cristaux blancs qui se forme à la surface des marais salants, sous l'effet du soleil et d'un vent sec. C’est un sel croquant aux petits cristaux friables et au goût fin.
 
Si vous souhaitez varier les goûts et les couleurs, il existe également quantité de fleurs de sel aromatisées (aux herbes, au piment d’Espelette, aux baies,…).
 
La côte de bœuf qui sort du barbecue est aussi excellente saupoudrée de gros sel !

ASSAISONNER AVEC DU POIVRE

Le poivre noir est certainement la variété la plus répandue dans le monde de la cuisine. C’est le plus piquant et le plus aromatique des poivres. Vous pouvez le choisir les yeux fermés pour relever tous vos morceaux de bœuf.
 
Quand vous achetez votre poivre, préférez-le en grain plutôt qu’en poudre. Vous pourrez ainsi le moudre au moment d’assaisonner vos plats. Il exhalera alors tout son goût et ses arômes. En effet, le poivre une fois moulu vieilli moins bien et perd du goût.
 
Quand poivrer la viande ?
C’est une question de goût et de recette ! Si vous rechercher la saveur et le goût du poivre, préférez poivrer votre viande au dernier moment avant de servir. Si vous aimez la puissance du poivre sans trop d’arôme, poivrez en début de cuisson.
 
Attention le poivre brûlé au fond d’une poêle trop chaude peut donner un goût acre à votre plat.
Petit + santé

En plus de ses propriétés gustatives, l’utilisation du poivre en cuisine est très intéressante puisqu’il agit comme un exhausteur de goût, ce qui permet de limiter l’ajout de sel. Par ailleurs, le poivre favorise la digestion des graisses et des glucides, et la pipérine qu’il contient améliore la disponibilité de certains autres composants alimentaires. Attention toutefois, pour les personnes aux estomacs fragilisés, utiliser avec modération.

ASSAISONNER AVEC DES EPICES

Les épices et herbes aromatiques s’utilisent en assaisonnement à basse température ou en fin de cuisson. Ils ont tendance à perdre leur saveur à feu trop vif. Pour faire revenir une viande, la marinade est donc préférable à l'assaisonnement à sec dans ce cas.
 
Les herbes aromatiques fraîches ou en poudre peuvent être ajoutées à une sauce ou directement au jus de cuisson. Certaines épices à saveur plus prononcée, telles que le laurier et le clou de girofle, seront plongées directement dans le bouillon de cuisson de la viande et en petite quantité.
MARINER LA VIANDE
Une autre option pour parfumer votre viande : les marinades !
 
A l’origine, la marinade était utilisée pour débarrasser la viande des bactéries tout en allongeant la durée de conservation grâce à l’huile qui empêche également la viande de se dessécher. Aujourd'hui elle permet surtout de sublimer les saveurs en donnant aux viandes, ce petit truc qui fait toute la différence.
 
Le principe de la marinade est d’enduire la viande d'un mélange de condiments fluide et/ou liquide. La marinade va d’une part, influencer le goût de la viande et d’autre part, attendrir certains morceaux.
 
L’huile est souvent la base de la marinade. On peut également utiliser de la sauce soja, de la moutarde, du jus de citron ou du vin. Les aromates, herbes et épices viennent agrémenter la marinade selon la recette choisie.

Accept

Ce site utilise des cookies